Les tablettes de pierre

> Les tablettes de pierre

Les origines


La lâcheté, la fourberie et la trahison de nos frères et sœurs nous laissa un goût amer en bouche. Ceux auprès de qui nous avions levés nos haches lors de tant de batailles étaient aujourd’hui des ennemis.

Ce chef que nous respections a cédé à la faiblesse et à la peur, préférant nous éloigner de notre famille par crainte de nous voir un jour, nous, ses meilleurs guerriers revendiquer sa place.

Les plus faibles que nous protégions par le couvert de nos boucliers ont fait le choix de nous renier, de se soumettre.



Voilà maintenant plusieurs jours que nous marchions en petit nombre, en exilés, vivant de maigres chasses, la rancœur et la haine nous arrachant toutes les nuits au sommeil dont nous avions tant besoin.

Mais qu’importe ! Notre honneur lui était sauf, notre volonté inflexible et notre hargne n’avait d’égale que notre rage qui bouillait jour et nuit en nous, dans nos veines, dans notre SANG !

J’observais ces guerriers qui avaient fait le choix de me suivre. Regroupés autour d’un feu discret, amaigris et pourtant animés par cette même colère brûlante dans le regard qui ne les rendait pas moins menaçants et intimidants qu’un orc au plus fort de sa forme.  Aucun d’entre eux n’avait décidé de partir, de suivre son propre destin et ce bien que nul serment ne les liât à moi. « Non, ils ne le peuvent pas, ils ne le veulent pas. » me dis-je alors que mes babines se retroussaient pour dévoiler mes crocs acérés.

« Nous resterons à jamais liés, par cette rage qui ne quittera jamais notre sang. »

- Rage-Noire ! Une tempête approche depuis le Nord !

Un grognement sourd s’échappa de ma gorge tandis que mon regard se porta vers le Nord. On ne distinguait plus les hauts pics rocheux qui s’étendaient un peu partout sur la vallée enneigée, le voile blanc de la tempête s’approchait et réduisait de plus en plus mon champ de vision sur le paysage qu’elle commençait à couvrir.

- Préviens les autres ! Nous partons à l’Est ! MAINTENANT !

Le guerrier frappa de son poing sur son torse à la suite de mes paroles avant de se diriger d’un pas rapide vers le reste de la troupe. Et avant de les rejoindre, mon regard se dirigea une dernière fois vers le Sud, de là où nous venions, de là où nous avions été contraints à l’exil. Un sentiment de haine m’envahit, à un tel point que je ne sentais même plus le vent glacé de cette contrée sauvage dévorer ma chair.

« Nous reviendrons pour vous et ce jour, je veillerai à ce que même les esprits aient oubliés jusqu’à votre pitoyable existence. »

Le clan



Comme tout clan orc digne de ce nom, Ragesang a une identité qui lui est propre. Considérés comme des guerriers-nés, les fiers orcs ralliés sous cette bannière sont les principaux hérauts de la rage sanguinaire qui brûle au plus profond des tripes de ceux qui appartiennent à leur puissant peuple. Ils ne cachent en rien leurs tendances belliqueuses, habitués aux raids et batailles.

Ragesang se distingue plus particulièrement par ses rites tribaux, ses épreuves ... Destinées à endurer la force ainsi que la volonté des orcs, et qui les suivent tout au long de leur évolution au sein du clan. Allant du simple étranger jusqu'au Ragesang accompli.  Au sein de ce clan, le respect s'acquiert par la force, les faits d'armes et les victoires menées au nom du clan.

La victoire ou la mort retrouve tout son sens au sein de ce clan qui voue, en plus de son appétit certains pour la guerre, un profond respect pour le chamanisme et les divers rites et traditions qui leur permettent, selon la parole des chamans qu'il est très mal vu de remettre en cause, de préserver l'appui des esprits ancestraux qui seraient à l'origine de leur rage sanguinaire.

Ils s'illustrent comme des frères et sœurs guerriers, pillards et chasseurs régis par un Seigneur de Guerre étant lui même conseillé par les chamans qui forment les piliers de son clan, à contrario d'un vulgaire regroupement militaire et discipliné que l'on pourrait retrouver dans la Horde d'aujourd'hui ... Les orcs Ragesang sont liés comme les membres d'une même famille, comme il en a toujours été autrefois pour les différents clans orcs originels, issus de leur foyer brisé.

Se lier à eux ne peut être défait que par la mort et toute forme de désertion serait vue comme un manquement à son honneur, ses valeurs, son être. Ainsi ceux qui s'y essayent seront à jamais considérés comme des Vak'nosh et ne pourront plus jamais se présenter devant les orcs du clan sans en subir la terrible conséquence : La mort par décapitation.

La hierarchie

Seigneur de guerre : Chef et grand meneur de son clan, le seigneur de guerre a tous les pouvoirs sur ses orcs, nul ne saurait contester ou remettre en question sa volonté sous peine d'en subir les terribles conséquences.

Gardien : Maître des rituels et guide spirituel, le gardien s'impose par le lien fort qu'il a avec les esprits. Il est le principal conseiller du chef et une oreille attentive pour quiconque souhaiterait s'entretenir avec lui des sujets mystiques et secrets.

Porteguerre : Le Porteguerre est le bras droit du seigneur de guerre, il exécute et retransmet la volonté de son chef à l'ensemble du clan. Meneur sur le champ de bataille, il est également le pilier de la discipline qui permet de tenir les orcs dans le rang.

Garde de sang : Le garde de sang est un guerrier tout particulièrement dévoué à son clan. Il tient au respect ses frères et sœurs d'armes et gagne de par son rang le droit de les commander. Il est le lien entre les grunts, traqueurs et le Porteguerre, veillant à faire remonter à son supérieur les besoins et attentes des différents combattants. 

Mystique : Les mystiques sont représentés par les divers chamans du clan, qu'ils soient d'avantage tournés vers les rituels, la magie offensive ou le spiritualisme, ils sont à la fois une puissante force de frappe de par leur maîtrise des éléments sur le champ de bataille mais également les gardiens des différents rites du clan.

Traqueur : On dit que tout clan a besoin de ses chasseurs, pisteurs et espions. C'est sous ces différents rôles que sont définis les traqueurs, voués à agir dans l'ombre, traquer et remonter divers pistes au profit du reste de leurs frères et sœurs d'armes.

Grunt : Basiquement, le grunt est le guerrier implacable, voué à tenir la première ligne derrière son puissant bouclier ou à meurtrir les ennemis du clan sous les coups de sa hache.


Prétendant : Le prétendant n'est autre que l'orc venant à peine de rallier la bannière du clan. Il a encore tout à prouver et sa place au sein de la troupe de guerre est encore à définir.