Campagne des Hautes-Terres (achevée)

> > Campagne des Hautes-Terres (achevée)

Les Hautes-Terres

Brancor Rage-Noire souhaitait « consolider sa machine de guerre ». La vérité c'est qu'il fallait commencer par étendre son influence au delà de ses propres orcs, et pour ça quoi de mieux que de retourner sur des terres qu'il connaissait et où il avait de potentiels alliés ?

Cette région des Hautes-Terres est un atout stratégique pour qui la domine, les orcs gueules-de-dragons sont instables depuis la défaite de Hurlenfer, ils se divisaient en lignées qui peinaient à se respecter. Mais qui su mettre de l'ordre et les faire marcher de son côté obtient le contrôle du grand bastion de l’Écaille-Noire et de son port. Aussi, cette région est suffisamment éloignée de l'influence de l'Alliance pour permettre de s'installer, les lignées marteaux-hardis ne cherchent pas la guerre. Les Hautes-Terres sont encore riches en bois, en pierres et en gibier, permettant à une colonie de prospérer. Et pour finir, ces terres se situent au centre des Royaumes de l'Est : elles constituent un point de contrôle tactique pour se rendre au nord, comme au sud.

Deux grandes lignées gueules-de-dragons s'opposaient : l’Écaille-Noire et les Marche-Écailles. Si Ragesang avait eu pour but de des rallier tous les deux en se posant comme médiateur, la lignée de l'Écaille-Noire s'est avérée trop véhémente et a été anéantie. A présent les Marche-Écailles règnent et n'oublient pas à qui ils doivent cela.

La lignee de l’Ecaille-Noire (vaincue)


 
Son dirigeant était Galrok le Briseur, un ancien officier garrosh'ar qui a déserté quand le gouvernement sous lequel il officiait s'est effondré. Il est retourné avec sa troupe dans les Hautes-Terres et aspirait à la domination, par n'importe quel moyen. Sa lignée a été écrasée par l'alliance du clan Ragesang et de la lignée des Marche-Écailles.

La lignee des Marche-Ecailles


Menée par Zera la Chasseresse, la lignée des Marche-Écailles prône le traditionalisme gueule-de-dragon. La cheffe possède un proto-drake, appuyant sa domination sur les siens. C'est une guerrière honorable et une fidèle alliée du clan. La lignée des marche-écailles possède toutes les positions orques de la région.

Le clan Bec-Tonnerre


Le vétéran thane Ghurin Bec-Tonnerre, régnant sur Barak'thruz, partage plutôt les méthodes de ses cousins Barbes-de-Bronze que des Marteaux-hardis. Son clan est niché dans les montagnes au sud et ne demande que la tranquillité. S'il ne l'obtient pas, Ghurin n'aura aucun scrupule à déployer ses chars et ses soldats.

Le clan Barbechene


Siralf Barbechêne règne depuis peu sur le clan. Sa guerre contre le clan ogre Gangrepoing occupe toutes ses forces. Fort heureusement car la force de frappe de ses chevaucheurs est redoutable.

Le clan Verteserre


La druidesse Helma Verteserre, depuis la Halte-d-Griffon, voue un combat acharné contre Noirepierre - et réciproquement. La proximité de ces deux villes représente pour chacune d'elle un danger.

La garnison de l'Alliance


La garnison de l'Alliance dans cette région est gérée par ceux que l'on surnomme Les Jumeaux, les capitaines Orion et Sirion Lamétoile. On dit de ces paladins hauts-elfes que personne n'a jamais vu l'un sans l'autre. Ils commandent la garnison du Val-de-Pierre.

Le cartel Gentepression


Le duc-marchand Drolliwyx s'est imposé dans le cartel à la seule force de la ressemblance de son nom et de son titre revendiqué avec celui d'un prince-marchand de Kezan. Mais ce n'était pas un mauvais pari, car c'est un négociant d'exception et un très bon gestionnaire qui fait à merveille fonctionner son business dans ce coin reculé des Royaumes de l'Est.

Le clan Gangrepoing


Autrefois ils faisaient parti du clan Rochepoing, mais depuis que le chef de cette lignée, Bargrulf a passé un pacte avec un nathrezim, ils sont devenus le clan Gangrepoing. Ils sont en guerre contre le clan nain Barbechêne, et tous ceux qui oseraient défier leur "gangre"puissance.

Le vol draconique rouge


La présence du vol draconique rubis n'a rien d'anormal dans cette région du monde. Lerastrasza et son compagnon Cimetrasz nichent en paix avec leurs enfants. Cela fait des années que les gueules-de-dragons n'ont plus chercher à leur nuire.